Programme de Master Sciences du langage

Présentation 

Mise en contexte

Il n’existe pas beaucoup d’Universités haïtiennes proposant les Sciences du langage comme domaine d’étude en particulier et les sciences humaines et sociales en général. Conscient de cela et dans l’objectif de faire la promotion de l’analyse des discours en particulier nous avons décidé de proposer un Master de Sciences du langage – Parcours Analyse des Discours Politiques, Institutionnels et Médiatiques (ADPIM).

Ce programme se veut très ambitieux : D’abord, il propose aux étudiants une formation complète dans ce domaine s’appuyant sur les acquis théoriques, pratiques et technologiques de la discipline. Ensuite, il leur propose des outils conceptuels et méthodologiques leur permettant de s’approprier les savoirs fondamentaux dans le cadre de leur intégration future dans le cursus d’études doctorales.

Les savoirs, savoir-faire et savoir-être  que visent à faire acquérir les enseignements dispensés dans le parcours sont autant de compétences permettant l’insertion professionnelle des étudiants en particulier dans les métiers liés à la culture, aux médias et à la politique.

Le parcours ADPIM prépare efficacement les étudiants à la recherche dans les domaines de l’analyse du discours, de la pragmatique et de la linguistique interactionnelle.

Domaines d’étude

Sciences du langage : analyse du discours, analyse conversationnelle, anthropologie du langage, créolistique, francophonie, pragmatique, politiques linguistiques-éducatives haïtiennes, sociolinguistique (variation, contacts de langues, langues minoritaires, dynamiques diglossiques, représentations), médias, communication.

Organisation générale de la formation

Ce master propose un contenu se basant sur des cours généralistes proposant de solide culture générale à l’étudiant, il met également l’accent sur de contenus beaucoup plus spécialisés tels que l’analyse du discours des institutions, l’argumentation et la rhétorique médiatiques,…

Conditions d’accès au M1 :

– Licence de Sciences du langage  et  Lettres modernes.

– étudiants venant d’autres filières mais sensibilisés à l’analyse des processus de production et de réception des discours institutionnels, médiatiques et politiques.

Présentation du Master 1

Ce master propose en M1 des cours généralistes visant à approfondir les fondamentaux en sciences du langage et permettant aux étudiants d’avoir de solides bases pour mieux aborder l’analyse du discours. Il propose également une ouverture sur l’histoire des idées culturelles, politiques et sociales en Haïti.

Les enseignements spécifiques qui composent ce parcours abordent les principales approches méthodologiques de l’analyse des discours et des interactions, en lien avec les contextes médiatiques, institutionnels et politiques : outils linguistiques et discursifs, méthodes d’enquête et de constitution de corpus.

Les enseignements du parcours ADPIM visent à apporter aux étudiants des compétences en analyse du discours et en analyse conversationnelle, en relation avec les médias, et plus particulièrement :

– de solides compétences dans le domaine des méthodes d’enquête et de constitution de corpus écrits, oraux et audiovisuels.

–  la maîtrise des outils linguistiques et discursifs nécessaires à l’analyse du discours, notamment du point de vue énonciatif et argumentatif.

– une capacité à analyser ces discours dans leur diversité et à savoir transférer ces savoir-faire à tout type d’autre discours.

La formation en M1 comprend également une expérience en milieu professionnel notamment sous la forme d’un stage de 120 heures qui sera encadré et évalué au regard des objectifs de la formation.

Poursuites des études après le M1

– M2 Sciences du langage, FLE, SOLIPOLE

Finalités professionnelles et débouchés

Outre la poursuite des études en M2, le M1 du parcours ADPIM a pour objectif de faciliter l’insertion des étudiants dans des formations spécialisées aux métiers de la culture, du journalisme, de l’information et de la communication (attachés de presse, agent de communication aux médias, chargé de relations publiques etc.).

Conditions d’accès au M2

– étudiants titulaires d’un M1 Sciences du langage

– étudiants venant d’autres filières mais sensibilisés à l’analyse des processus de production et de réception des discours institutionnels, médiatiques et politiques.

Présentation du Master 2

La structure et les contenus de ce  Master ont été conçus de manière à fournir aux étudiants une culture disciplinaire solide et étendue, et à les préparer efficacement à la recherche, notamment en leur proposant des parcours en lien étroit avec l’orientation de la recherche propre aux spécialités des intervenants du Master.

Les enseignements du M2 du parcours ADPIM visent à approfondir et à élargir les connaissances acquises en M1, notamment :

– le développement des compétences pour exploiter les informations quantitatives et qualitatives obtenues par l’utilisation des outils de traitement automatique des corpus ; capacité à construire, à partir de ces données, des questions de recherche sur le discours, notamment politique.

– l’approfondissement de l’analyse des discours institutionnels et politiques en langues étrangères (anglais ou espagnol)

– l’acquisition des outils de la pragmatique dans le cadre de l’analyse des contextes de production et dans la comparaison interculturelle.

– l’acquisition d’une formation théorique et méthodologique suffisante pour entreprendre une recherche doctorale dans les domaines de l’analyse du discours et des interactions.

Ce Master 2 doit préparer efficacement les étudiants à la recherche, en leur apprenant notamment à :

– identifier correctement et problématiser un objet de recherche en sciences du langage ;

– sélectionner des informations bibliographiques en fonction d’un objet de recherche;

– justifier les choix théoriques et méthodologiques ;

– mettre en perspective les savoirs acquis pour développer une réflexion critique à leur propos.

Finalités professionnelles et débouchés :

Le Master 2 apporte les bases théoriques et méthodologiques nécessaires pour la poursuite des études en doctorat dans le domaine de l’analyse du discours, de la pragmatique et de la linguistique interactionnelle.

Outre les débouchés dans le domaine de la recherche et de l’enseignement supérieur, le M2 du parcours ADPIM a pour objectif de faciliter l’insertion des étudiants dans des formations spécialisées aux métiers de la culture, du journalisme, de l’information et de la communication (attachés de presse, agent de communication aux médias, chargé de relations publiques etc.).

Modalités d’enseignement

Hybride : EAD, avec une partie en présentiel (il y aura environ 1 regroupement par trimestre). Pour chaque séminaire un maximum de 3 cours seront dispensés pour un volume horaire total de 30heures par séminaire. Les cours se déroulent en trois phases :

  1. introduction et développement en EAD via la plateforme Moodle de l’UFCH (équivalent de 10 heures)
  2. perfectionnement en présentiel avec l’enseignant (équivalent de 10 heures)
  3. approfondissement en EAD via la plateforme Moodle de l’UFCH (équivalent de 10 heures).

Chaque année universitaire représente 60 crédits équivalents ECTS.

Chaque cours de 30 heures en M1 équivaut à 3 ou 4 crédits ECTS.

Le stage de M1 équivaut à 30 crédits ECTS

Chaque cours de 30 heures en M2 équivaut à 5 crédits ECTS.

Le mémoire de M2 équivaut à 30 crédits ECTS

Contrôle des connaissances

Cela dépend de l’enseignant mais nous accordons la priorité au contrôle continu, une évaluation sur table est aussi envisageable chaque trimestre.

Organisation pédagogique

Master

Premier trimestre (janvier –  mars)

  1. Cours de mise à niveau (Introduction aux sciences du langage; introduction à l’analyse du discours et à l’énonciation; introduction à la sociolinguistique)
  2. Culture et société : une approche anthropo-sociologique d’Haïti
  3. Théories linguistiques et communication aux XXe et XXIe siècles
  4. Introduction à l’analyse du discours & Analyse du discours des institutions
  5. Deuxième trimestre (avril – juin)
  6. Introduction à la créolistique
  7. Histoire des idées politiques et sociales en Haïti
  8. Méthodologie de la recherche en SL &Pratique de l’enquête de terrain

Troisième trimestre (juillet – septembre)

  1. Les métiers de la culture, du journalisme et de la communication
  2. Discours et énonciation : structure des textes médiatiques
  3. Argumentation, Narration et rhétoriques médiatiques

Quatrième trimestre (octobre- décembre)

  1. Réalisation du stage (un mois en octobre)
  2. Nombre minimal d’heures effectives = 120 heures dans l’entreprise, l’association ou l’institution
  3. Rédaction et soutenance des rapports de stage (novembre – décembre) (avec visio conférence éventuelle)

Master 2

Premier trimestre (janvier –  mars)

  1. Politiques linguistiques et éducatives en Haïti
  2. Politiques linguistiques et culturelles de la francophonie
  3. Énonciation, interactions et discours politiques

Deuxième trimestre (avril – juin)

  1. Sociolinguistique des contacts de langues
  2. Médias, contexte, culture
  3. Analyse du discours en langues vivantes étrangères (Anglais et/ou Espagnol)

Troisième et quatrième trimestres (juillet – décembre)

  1. Mémoire
  2. Soutenance en aout avec possibilité de visioconférence
  3. Graduation

Modalités financières

Frais trimestriels : 10 000 gourdes

Frais généraux : 15 000 gourdes (1er trimestre inclus)

Frais d’examen : 5 000 gourdes

Frais d’accompagnement et de soutenance de rapport de stage /mémoire : 10 000 gourdes

Total des frais annuels : 60 000 gourdes

Plan d’action

  1. Inscription du 14 novembre au  31 décembre 2016
  2. Lancement du programme par une journée d’étude introductive le 04 janvier 2017
  3. Début des cours le 05 janvier 2017

Pièces requises pour l’inscription 

  • Copie de l’acte de naissance
  • CV détaillé et Lettre de motivation
  • Une pièce d’identité
  • Copie du bac, relevé de notes et de tous les diplômes et attestations obtenus
  • Une photo d’identité

Brève présentation de l’UFCH

C’est un centre universitaire privé à but non lucratif, reconnu par le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), situé au Cap-Haïtien et qui propose des formations universitaires de qualité en lettres, sciences humaines et sociales. L’UFCH développe également une coopération avec les Universités Paul-Valéry Montpellier 3, et Rouen- Normandie, France, ainsi que l’association LEVE (France)

Siège social

391, Carrefour La chaux, Petite-Anse,

01110 Cap-Haïtien, Haïti

Tél    : 46 03 03 68/  28 17 19 63 /  22 60 46 71

Email: ufch@ufch.org

Publicités